• 13944 visits
  • 29 articles
  • 128 hearts
  • 808 comments

Kent-Zo sur Urbancult.fr ! 26/12/2017

Un grand remerciement au site « Urbancult.fr » pour le soutien !

Passez toutes et tous de bonnes fêtes de fin d'année !

Peace !

Tags : rap - hip-hop - Kent-Zo - greenfinch prod - urbancult.fr - 2017

Kent-Zo sur Dsibel Webradio. 11/12/2017

 
Un énorme respect à Dsibel WebRadio pour m'avoir mis en artiste de la semaine

Tags : RAP - 2017 - HIP-HOP - KENT-ZO - GREENFINCH PROD - DSIBEL WEBRADIO - Vendée (85) - paris

Kent-Zo sur Ultimate Mag 05/12/2017

Un nouveau Big up au site UltimateMAG
pour avoir mis en avant «Dehors ».



 

Tags : RAP - HIP-HOP - KENT-ZO - 2017

Kent - Zo - Dehors (Soundcloud) 04/12/2017

Kent - Zo - Dehors (Greenfinch Prod)
Kent-Zo - Dehors (Greenfinch Prod) «Dehors c'était...» https://youtu.be/PB-zoHx6PII Musique: Greenfinch https://soundcloud.com/seerealgreenfinch Réalisé aux AK Studios par Alexandre Roux
soundcloud.com

 

Tags : soundcloud - kent-zo - greenfinch prod - rap - hip-hop - 2017

Kent-Zo - Dehors (Greenfinch Prod) 03/12/2017

Play the video

Brand new !!!!!

Kent-Zo - Dehors (Greenfinch Prod)
«Dehors c'était...»

Musique: Greenfinch

Réalisé aux AK Studios par Alexandre Roux


Tags : RAP - HIP-HOP - 2017 - KENT-ZO - GREENFINCH PROD - PEACE - PAIX

Kent-Zo - Dehors (2017) 03/12/2017

Listen

  • Title: Kent-Zo - Dehors
  • Year: 2017

Lyrics:

Kent-Zo - Dehors  (2017)
Loin d'avoir la vie que j'attendais sans rien demander
J'ai pris mes affaires et tous mes effets pour me faire une idée
Du monde qui m'attendait dehors (x6)
 
Dehors c'était coloré lumineux comme en été
Les plantes avaient poussé les gens prenaient la vie du bon côté
Tout avait bel et bien changé tout était léger
Comme si le soleil venait d'émerger pour la première fois
Dehors le décor n'avait plus l'aspect
De ce corridor étranger à la paix
Où les désaccords se réglaient à l'épée
Avant que vint éclore ce que je contemplais
De mes yeux éblouis fascinés par le merveilleux
Paysage qui se dessinait
Radieux qui brillait de mille feux
Bien au-delà de ce qu'on imagine quand on veut
Se représenter un monde idyllique bucolique
Que certains voient angélique comme un jardin magnifique
Où tout serait prolifique positif
Dépourvu du négatif puisque pacifique
 
Refrain (x1)
Par un beau matin j'ai poussé la porte pour aller dehors
Voir à quoi ressemblait la vie aux abords
De mon domicile moi qui la voyait encore
Fragilisée par les Hommes tandis qu'elle était forte
Et de bon matin l'air y était sain tout y était simple
Les gens étaient enclins à ne plus vivre dans la crainte
Délivrés des limbes et des plaintes
Dehors je ne vis enfin que de belles étreintes
 
Quelle aubaine que d'emprunter sans problème
Le chemin sur lequel je me promène
A des lieues des vaines luttes internes et des querelles
Dénuées de sens puisque la Nature est reine
Dans ce nouvel Éden qui m'attendait dehors
Où la plupart de mes acquis s'envolèrent alors
Que je découvrais les mille et un trésors
Que nous offrent en abondance la faune et la flore
Que rien ne peut égaler vu le ballet incessant
De la vie qui fourmille dehors
Et de ne pas la respecter serait un tort
Parce que nous ne formons qu'un seul et même corps
 
Refrain (x2)
 

Kent-Zo sur UltimateMag 05/11/2017

Kent-Zo – Dès que je me lève
Découvrez le nouveau single Dès que je me lève de Kent-Zo.
www.ultimatemag.net

Kent-Zo sur UltimateMag

Tags : RAP - 2017 - HIP-HOP - KENT-ZO - PARIS

30/10/2017

Play the video
Brand new !!!!!

Kent-Zo - Dès que je me lève (Lord Poiz Prod)
«Ma liberté fut brève...»

Musique: Lord Poiz

Réalisé aux AK Studios par Alexandre Roux

 
 

Tags : rap - hip-hop - 2017 - Kent-Zo - Lord Poiz - Liberté - 75 - 95 - 93 - 94 - 92 - 91 - 77 - 60 - 69 - 06 - 13

Kent-Zo - Dès que je me lève (2017) 30/10/2017

Listen

  • Title: Kent-Zo - Dès que je me lève
  • Year: 2017

Lyrics:

Kent-Zo - Dès que je me lève (2017)
Dès que le réveil a sonné je me lève et laisse
Mes pensées s'envoler bercées par le vent de l'Est
En mettant de l'eau sur ma figure je me déleste
De pas mal de complexes dus au stress
Dès le petit déjeuner je rêvasse et me dis
Que la vie ne se limite pas qu'à ses lundis
Que beaucoup traversent en attendant le vendredi
Supportant le mardi le mercredi le jeudi
Dès ma sortie de la maison je ressens l'envie
De remonter me coucher pour retrouver mon lit
Mais la vie n'est remplie
Que de contraintes et de déceptions
Qui m'inspirent complaintes
Dès mon arrivée sur le quai de la gare
Je m'égare face aux regards qui nous séparent
Nous mettant à l'écart les uns des autres en un quart
De tour avant que le train ne prenne son départ
 
Dès ma descente je suis comme emporté par la foule
Alors comment peut-on rester zen quand déboulent
Des centaines de personnes qui déferlent comme une vague
Alors que moi j'étais cool et que tout s'écroule
Dès lors je divague et dans les couloirs je m'évade
Par le biais de mon imagination dans les bras
De la mer dans laquelle je me rappelle avoir été
En paix détendu profitant du soleil d'été
Mais les bousculades et la routine m'ont rattrapé
Me ramenant brusquement dans la réalité
Brisant tranquillité par incivilités
La débilité empoisonnant la majorité
Des gens téléguidés par le chronomètre imposé
Qui finira bel et bien par les épuiser
Les tétaniser non pas les apaiser
Car tout est déshumanisé dans ce monde où nos vies sont numérisées
 
Déambuler dans les rues me transporte encore
Selon ma fantaisie à des lieues de ce décor
Dans lequel je vais passer ma journée dans l'angoisse
À regarder l'heure afin que la douleur décroisse
Avant que je ne retrouve enfin le "Vrai"
Délivré de mes chaînes pour un temps déterminé
Ainsi je pourrai refermer les yeux sans regrets
Pour affronter au mieux la prochaine matinée
 
Refrain (x4)
Dès que je me lève, dès que je me lève
Je n'ai qu'un désir retourner de suite retrouver mon rêve
Mais le jour se lève et la nuit s'achève
Quand je réalise que ma liberté fut brève